Brisbane.

29 Oct 2018

Débuts.

 

Je suis arrivée en ayant réservé 3 nuits en auberge de jeunesse. Ma première fois – comme bien d’autres par la suite ahah. Pendant 2 nuits j’étais la seule fille dans une chambre de mecs : autant vous dire que les ronflements, c’était clairement pas le bon moyen pour dormir.

 

Et le décalage horaire, je crois qu’on n’en parle pas assez ! J’ai clairement mis une bonne semaine pour m’adapter. Je me réveillais à 4h du matin en pleine forme, mais j’étais tellement fatiguée en début d’après-midi ! Je luttais pour ne pas faire une sieste histoire de ne pas perdre encore plus mon corps, mais à 18h je n’avais qu’une hâte : aller me coucher. Désagréable et expérience bizarre à vivre.

 

Mais l’auberge de jeunesse c’est super top pour faire des rencontres ! J’ai tout de suite rencontré des gens, je n’ai pas eu le temps de me sentir seule. Et comme il y a un formidable brassage de nationalités, c’est vraiment trop cool !

 

J’ai découvert que le soleil se couchait à 18h en Australie. La première fois, ça fait quand même bizarre. Comme si la journée était un peu tronquée, parce qu’il a fait chaud, donc tu sais que ce n’est pas l’hiver. En plein été, ça ira un peu mieux sûrement Sachant que le soleil se lève à 5h du matin du coup ! Pourquoi pas décaler son rythme de sommeil… à voir.

 

Je suis ultra bien tombée en arrivant puisque la seconde nuit, c’était le Brisbane Festival ! Une soirée qui se déroule une fois par an, avec des passages d'avion de chasse dans le ciel, un feu d’artifice de 25 minutes et des jeux de lumières avec l’eau de la River, de la musique… c’est un événement plutôt familial : j’étais ravie !

 

 

Galères.

 

Je pense que j’ai parfois une guigne de fou ahahah. Mais je m’adaaaapte. Et surtout : je ne m’énerve pas comme en France ! Non non ! Même quand je perds mon portefeuilles le 4e jour de mon arrivée avec tout mon cash, ma carte bancaire française, et mon permis ! Je suis restée tellement calme qu’on aurait vraiment cru que ce n’était pas moi. Mais les australiens sont tellement bien élevés, et gentils, et trop cool, que je l’ai retrouvé 1h après ! Et mon nouveau coloc m’avait prêté de l’argent au cas où, c’est gentil ça quand même.

 

Je suis aussi sûrement l’une des seules à avoir dû attendre 3 semaines pour recevoir ma carte bancaire australienne au lieu de 3 jours, mais bon, on s’adaaaaaaapte... je retirais de l’argent au comptoir comme si j’étais interdit bancaire MAIS ON S’ADAPTE.

 

J’ai aussi été visiter le médecin en Australie. Ils sont cool, là-bas. Un peu cher mais cool. N’ayez crainte, tout va bien ! On s’adapte – nouveau mantra je pense !

 

Enfin bon, tout ça pour dire que les galères, y’en a tout le temps, même – et surtout !, en voyage. Il faut juste prendre le temps d’analyser la situation, et de chercher comment résoudre le problème : il y a très souvent une solution !

 

 

Lifestyle.

 

Je souhaiterais vraiment vous raconter une journée type australienne, mais j’en suis incapable. Il n’y a pas de journée type, en fait. Du moins n’en ai-je pas encore vécue !

On m’avait dit « ne prévois aucun plan, parce qu’ils changeront forcément ». Alors je n’ai pas de plan précis en tête pour mon trip en Australie…. Mais je n’avais pas compris que même les journées, il ne fallait pas les prévoir !!! Et ça, je me suis très bien adaptée je crois !

Le matin tu te lèves, tu ne sais absolument pas ce qu’il peut arriver en cours de journée, et le soir tu te dis que jamais en te levant tu aurais pu imaginer faire ça en fin de journée.

 

Un samedi soir par exemple, je me suis retrouvée dans un cours de Salsa à South Bank… et c’était trop génial !!!! Je ne saurais décrire ce sentiment de bonheur, mais c’était génial, vraiment génial. Nous y sommes allés principalement à 4, une amie française et deux amis colombiens – va danser la salsa avec des colombiens, toi…. C’était une folie. UNE PURE FOLIE. J’étais trop heureuse !! J’ai l’impression d’avoir tellement attendu ce genre de vie ! Cela fait longtemps que je voulais prendre des cours de danse ! Alors que rêver de mieux que de danser avec un pote colombien ? Ben nada. Et après BBQ improvisé dans un park – parce qu’en Australie il y a des free BBQ partout dans les parcs c’est top !!

 

 Le temps

 

Brisbane a un climat subtropical… y’a une saison des pluies et je n’étais même pas au courant !! Alors je suis arrivée toute pimpante, pensant qu’en une semaine j’allais me transformer en diva à la peau toute dorée… mais j’attends encore… Pendant une semaine et demi, nous avons eu droit à de la pluie bien drue, bien tropicale, et à des orages à ne plus les compter. Les australiens ont insisté à maintes reprises en mettant en garde contre ces derniers parce qu’ils étaient vraiment dangereux en Australie. C’était d’un rassurant………… Mais je ne suis pas morte, et j’ai quand même fini par commencer à bronzer !

 

Mis à part cet aparté pluvieux, Brisbane est l’une des villes les plus ensoleillées d’Australie - enfin je croiiiis.

 

 

En parlant de temps : j'ai l'impression que le temps passe hyper vite ici ! J'ignore si c'est parce que je ne m'ennuie pas, ou si c'est seulement une impression ou je ne sais quoi, mais les jours défilent à une vitesse fulgurante !!

 

 

The Lagoon.

 

Contrairement à Sydney, Brisbane n’est pas au bord de la mer, même si elle n’en est pas loin. Il faut prendre les transports (en commun ou bien sa propre voiture) et rouler quand même un peu. Mais Brisbane a remédié à ce problème ! La ville possède, au sud, une plage artificielle !!! Le coin est incroyable !!! Il y a 3 piscines : une qui fait on ne peut plus piscine, une autre qui imite la mer avec du sable autour pour créer la plage – trop cool, et une autre plus petite plutôt pour les enfants. Mais le parc est grand, il y a plein de structures de jeux, des coins d’ombre dans l’herbe… c’est génial pour se promener ou bronzer.

 

La ville est comme divisée en deux parties par la River, traversée par de nombreux ponts à la fois

routiers et piétonniers. Au nord, la ville, et au sud, SouthBank et les habitations – beaucoup d’australiens vivent vers Kangourou Point. SouthBank est essentiellement composé de restaurants, avec parfois des petits marchés, et quelques universités, ainsi que des centres culturels tels que le Queensland Museum.

 

 

The Brisbane River.

 

La Brisbane River donc, permet d’amener de la diversité dans la ville, comme une forme de respiration. Cela change totalement l’ambiance. Et donc la rivière fait partie intégrante de la ville, à tel point qu’il existe une ligne de free boat pour traverser le rive comme si l’on prenait un transport en commun, sauf que c’est sur l’eau. C’est beaucoup trop génial !! L’expérience est dingue, surtout lors du moment du coucher de soleil ! Cela permet de découvrir la ville à travers un angle différent.

 

 

Les transports en commun.

 

Je suis clairement impressionnée par les transports en commun, et tout particulièrement le train. Le réseau est ultra développé – rien d’étonnant, l’Australie est tellement grande qu’il faut pouvoir parcourir de longues distances aisément.

 

En revanche, il n’y a pas de TGV, les trains ne vont pas plus vite que 90 km/h – voire 110 pour certains. Mais c’est plaisant. Tu paies ton transport à l’unité, et avec une carte tu es débité en fonction de la distance que tu as parcouru : c’est plutôt bien pensé, quand on y pense justement. C’est juste horriblement cher. Mais d’un autre côté, rien n’est délabré, il n’y a pas de graffitis dégueu’, tout fonctionnement, c’est sécurisé… faut savoir ce que l’on veut !

 

Cependant, si j’adore prendre le train, je déteste prendre le bus. En Australie, il y a un truc que je n’ai pas compris : ils n’indiquent pas où tu te trouves, ni le prochain arrêt. Je sais pas comment font les gens, mais en tant qu’étrangère, je trouve ça juste super stressant, parce que tout est démesuré, donc si tu rates ton arrêt, c’est loin à pied après... Certains utilisent Google Map, m’enfin c’est pas du tout pratique, et puis comment font les gens qui n’ont pas de 4G ? Ou plus de batterie ? Ou carrément pas de portable ??? (ça existe, même si ce n'est pas mon cas....). C’est un mystère qu’il va falloir que je résolve.

 

 

 

Brisbane n’est pas le type de ville qui en met plein les yeux, en revanche elle est vraiment ultra agréable à vivre. Entre mélange de bâtiments anciens et ultra modernes, des restaurants et des boutiques partout, un centre-ville très propre, un coin pour les boites de nuit un peu plus au nord, dans le quartier de Fortitude Valley… et puis surtout : une ville tellement verte ! Il y a de nombreux parcs inclus dans la ville – ça fait pas « hop, on a posé là un parc pour mettre un peu de verdure » à la française, avec notamment SouthBank Parklands, Roma Park et le Botanic Garden de Brisbane.

 

J’en pars parce que je ne souhaite pas me poser tout de suite tant j’ai envie de découvrir l’Australie, mais je sais que j’y reviendrai avec plaisir. Il y a encore beaucoup à découvrir, notamment les îles telles que Moreton Island non loin de Brisbane, que je n’ai guère eu le temps d’aller explorer.

 

 

A très vite !

 

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Post à l'affiche

J'accuse Dieu !

July 7, 2018

1/1
Please reload

Posts Récents

September 24, 2019

January 12, 2019

December 17, 2018

November 14, 2018

November 8, 2018

October 29, 2018

October 21, 2018

October 15, 2018

September 30, 2018

Please reload

Posts similaires
Please reload

[Raconter le monde]...

FRANCE
  • Instagram - Black Circle
  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle